Porcellio scaber
Le Porcellion rude

Porcellio scaber LATREILLE, 1804

Caractères de détermination
Répartition géographique
Paléontologie

Porcellio scaber (© KBIN T.Hubin)
Photo du site web : Copains cachés : les animaux dans la ville

Caractères de détermination

    pour les termes techniques consulter la rubrique morphologie

  • flagelle des antennes avec deux sections distinctes.
  • le contour du pléon et du péréon forme une ligne régulière (voir dessin).
  • uropodes en forme de lance, telson pointu à l'extrémité.
  • corps recouvert de petites bosses.
  • 2 paires de pseudo-trachée visibles de l'extérieur sur la face ventrale.

  • taille : 11 à 16 mm de longueur sur 6 à 8 mm de largeur

  • coloration : tête de la même couleur que le reste du corps. Le dichroïsme sexuel est d'ordinaire très net : les mâles sont d'un gris acier, les femelles plus ou moins marbrées. Cependant certaines femelles sont entièrement grises. Cette espèce présente de nombreuses variétés de coloration, correspondant généralement à des mutations : albinisme, rufisme ... (VANDEL 1962)
    Polychroisme des Porcellio scaber, Photo inconnu (?)

Porcellio scaber, Dessin HOPKIN 1991

Répartition géographique

     A l'origine dans les régions atlantiques de la péninsule ibérique. Mais grâce à de très bonnes facultés d'adaptation et à des mœurs anthropophiles, cette espèce à été transportée dans les contrées les plus diverses du globe et jusqu'aux antipodes de son pays d'origine : îles des mers du sud , Nouvelle Zélande.

    Mais elle n'est pas absolument cosmopolite, en ce sens que des exigences écologiques lui interdisent de peupler ou tout du moins de prospérer dans certaines régions ainsi elle est :
        - de plus en plus rare en s'avançant vers l'est de l'Europe
        - et fait défaut dans les régions méditerranéennes et sous les climats tropicaux

     En France, elle se trouve partout sauf en Méditerranée. (VANDEL 1962)

Porcellio scaber, Photo Claire MOUQUET et Angelo GROSS, 2001

Paléontologie

     Des restes de fossiles ont été recueillis dans les couches pléistocènes de l'Angleterre et dans le pléistocène de basse Autriche. Porcellio scaber était largement répandu au début du quaternaire en Europe. Cette espèce ne semble pas avoir beaucoup évolué depuis un million d'années. (VANDEL 1962)

Bibliographie

VANDEL Albert (1962) - Isopodes terrestres (Deuxième partie). Faune de France 66. Office central de faunistique, Fédération française des Sociétés de Sciences naturelles. Lechevallier, Paris. 417 p.



Début de la page
Page classification Page d'introduction