Androniscus dentiger
Le cloporte rosâtre

Androniscus (Dentigeroniscus) dentiger Verhoeff, 1908
Trichoniscus roseus forma typica Carl, 1908
Androniscus weberi Verhoeff, 1908
AStenasellus hazeltoni Collinge, 1946

Caractères de détermination
Habitats
Répartition géographique

Androniscus dentiger (G. ROUÉ 2002)

Androniscus dentiger (G. ROUÉ 2002)

Caractères de détermination:

    pour les termes techniques consulter la rubrique morphologie

  • uropodes en forme de filaments
  • flagelle des antennes paraissant dénudé avec une seule section
  • pléon et péreon formant un décalage très marqué
  • une paire d'ocelle noir et large en comparaison de la taille de la tête
  • corps rose avec une ligne longitudinale jaune se divisant en deux vers l'arrière
  • corps fortement granuleux

  • taille 6 à 8 mm.
  • coloration typique : orange à carmin, les individus cavernicoles pouvant être blancs.

Habitats

     "A dentiger est une espèce endogée, particulièrement fréquente dans les terrains argileux. On la rencontre également très fréquemment dans les grottes." (VANDEL 1960)

     Cette espèce se retrouve souvent en milieu anthropisé par exemple sur les vieux mûrs, dans les remblais, les terrains vagues ou les carrières.

Répartition géographique

     "Cette espèce expansive trouve son origine dans les Alpes méridionale où elle a ensuite colonisé toute l'Italie, la France (excepté le quart Sud Est, d'une ligne passant par l'île d'Yeu, Poitiers et Lyon) puis le Luxembourg, la Belgique et les îles britanniques. On la retrouve également en serre dans de nombreux pays d'Europe et au Canada." (VANDEL 1960).

Bibliographie

VANDEL Albert (1960) - Isopodes terrestres (Deuxième partie). Faune de France 64. Office central de faunistique, Fédération française des Sociétés de Sciences naturelles. Lechevallier, Paris. 417 p.





haut de page
page precedente page d'introduction